MOTOCROSS VINTAGE
Rechercher :
Les visites de notre site :
Nombre de visites totales : 432719
Nombre de visiteurs en ligne : 3
Dernière connexion : 16/07/2019 à 22:15:42

VICKI GOLDEN

  • VGO7
  • VGO4
  • VGO3
  • VGO2
  • VGO9
  • VGO1
  • VGO8
  • VGO
  • VGO12
  • VGO10
  • VGO13
  • VGO5
  • VGO15
  • VGO17
  • VGO18
  • VGO6
  • VGO16
  • VGO15

                         Discipline : MOTOCROSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VICKY GOLDEN

Age : 18 ans

Résidence : El Cajon - Californie
Sport pratiqué : Le Motocross
 

MES FAVORIS

Voiture préférée : GTO et 67 Chevy Impala

Film Préféré : Dukes Of Hazzard

Action préférée en Motocross : Liner plat
Évènement Favori: Loretta et le mammouth
Pilote Préféré: Kevin Windham

Une des choses qui a modifié de façon importante le motocross féminin cette année, est l'ajout de la série WMA. Bien que les épreuves féminines ont eu leur apparition au cours d'un programme principal avant, c'est la première fois dans l'histoire américaine en course de motocross que des femmes font une partie du programme officiel à côté des hommes. Lors des 12 épreuves de cette année, les femmes sont aux prises sur la même piste, et le même jour que les hommes, et grâce à l'augmentation de la nouvelle donne auprès des médiats, de nouvelles étoiles sont en train d'émerger. Une de ces surprises a été la recrue pro, Vicki Golden. La jeune pilote de la Californie du Sud a terminée troisième dans les trois dernières épreuves, et siège actuellement troisième au classement général des points, pas mal pour quelqu'un qui avait un poignet cassé ! 

 

 

 

 

 

 

 

Comment vous êtes vous blessée au poignet ?

J'ai sauté sur le grand step-up à Hangtown, et je suis tombé dans le mauvais sens et il craqué sous la pression, essentiellement. Je n'ai pas vraiment beaucoup piloté pendant la semaine qui suivait. Je ne faisais pas beaucoup moto,ni de préparation. Le poignet ne me faisait pas vraiment mal malgré qu'il n'était pas normal. Juste après Freestone nous avons décidé de la faire regardé et c'est alors que nous avons constaté qu'il était effectivement fracturé. Mon médecin m'a dit de garder un il sur lui et essayer de ne pas trop le solliciter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment vous êtes-vous intéressée au Motocross, comment avez-vous commencé la moto ?

Probablement quand mon père a commencé à monter. Mon frère a finalement commencé la compétition, et je suppose que je voulais juste faire un peu la même chose par jalousie je pense (rires)!!! Je voulais rouler à un jeune âge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle a été votre carrière amateur ?

J'ai fait trois ou quatre ans en tant qu'amateur et je suis jamais vraiment parvenu dans le groupe tête. J'ai eu quelques podiums, mais rien de trop étonnant, même si j'ai gagné l'an dernier à Loretta. Viser plus haut pour la classe Pro a certainement été le point culminant de ma carrière de pilote.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puisque vous n'avez pas trop séjourné dans la catégorie amateur, il faut faire toute une différence lorsque l'on parvient sous le feu des projecteurs depuis un jeune âge dans la catégorie Pro ?

Cela est définitivement une occasion formidable pour grandir en tant que personne et juste pour avoir plus d'expérience. Mais vraiment, puisque je n'étais pas sous les projecteurs avant, j'ai juste essayé de me mettre en tête autant que possible et il semble que cela a fonctionné pour moi. Quand j'ai gagné Loretta qui a été définitivement été une bonne révélation j'y ai cru, mais rien de tel que l'accession au statut de pro.

Je ne l'ai pas rencontré, mais j'ai entendu dire que votre père a eu un accident assez important il y a quelques années. Avez-vous l'esprit assez libre pour parler de ce sujet ?

Il a chuté sur la piste de El Cajon il y a environ trois ans, il est allé faire un tour et un quad lui ai tombé sur la tête lors d'un saut et l'a trainé sur le côté de la piste. L'accident l'a laissé paralysé. Il a fait autant qu'il le peut pour moi et pour que je puisse continuer dans la bonne direction avec tout. Je ne serais certainement pas là où je suis aujourd'hui sans lui. Cela a été certainement un grand traumatisme pour tout le monde après son accident. Pendant le temps que mon père a été blessé, je n'ai pas touché à la moto à. Je ne savais même pas qu'il y avait un filtre à air et qu'il avait besoin d'huile. Après son accident, j'ai toujours voulu lui montrer ce que j'ai appris autant que je pouvais, sur une moto. Donc, il m'a aidé à m'élever comme une personne avec un tas de façons différentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est certainement un bel exemple d'apprentissage. Donc, depuis lors, avez-vous été simplement seule, sans sponsor ni aide ? Avez-vous eu un tas de sponsors personnels rapidement ou était-ce vraiment juste l'aide de votre famille ?

Ma famille m'a vraiment soutenue et ils ont dit, "Let's go for she", et ils ont encore participé à me soutenir. Cela acertainement été difficile financièrement. Tous mes sponsors ont été très attentionné avec moi en m'assurant de tout leur soutien, mais le soutien de la famille a été la plus grande aide que je n'aurais jamais reçue. Nous avons décidé de passer professionnel, puis nous nous somme entrainé encore plus. J'ai continué à me blesser comme chaque amateur de catégorie nationale, mais je me sentais toujours de mieux en mieux, j'ai finalisé complètement l'an dernier à Loretta Lynn. Je n'étais même pas sûre si j'allais devenir pro en raison du calendrier, et nous souhaitions définitivement obtenir un meilleur soutien, mais avec la patience, il est tout simplement arrivé. Nous avons pensé à attendre pour voir ce qui pourrait se présenter pour 2010, mais de devenir professionnel était le bon choix et il a juste été fantastique depuis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc, vos sponsors ont augmenté leur soutien depuis que vous êtes devenue Pro ?

Je pense que beaucoup de gens pensaient que je pouvais bien faire, mais je n'ai pas trop pensé à la première course à Glen Helen. Mais aller à Hangtown et à l'ensemble de ces épreuves suivantes était certainement beaucoup plus facile parce que j'avais une base et je pouvais me concentrer sur ce que j'avais à faire. Donc, tous mes différents sponsors ont fait tout ce qui est nécessaire pour moi pour ne penser qu'à la course. Je suis avec des accessoiristes Motos / programme des femmes Warthog Racing, et aussi avec Fox Racing.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment procédez vous pour aller aux courses ?

Ces deux derniers championnats nationaux nous ont échappés, mais il nous ont conduit souvent aux autres. Quand Travis Freistat participait aux courses dans la catégorie 250, avec sa famille, je vais habituellement avec eux, ils sont comme ma deuxième famille. Lors des courses auxquelles il ne participe pas, je voyage avec mon mécanicien. Moto Concepts / Warthog Racing conduit nos motos pour les courses dans la remorque de leur Team, ce n'est pas une grosse remorque mais elle fait le travail. C'est certainement mieux que les coûts d'une voiture de location ou de quelque autre chose (rires).!

  AUTRES PHOTOS DE VICKI EN PLEINE ACTION, SUR SA MOTO  OU SE  PREPARANT !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     APRES  L'EFFORT  DES COURSES, LE MOMENT DES RECOMPENSES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos partenaires
  • LIVIA LANCELOT
  • MANTAP
  • TM RACING FRANCE
  • MINERVA OIL
  • MONSTER GIRLS
  • TCB
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK