MOTOCROSS VINTAGE
Rechercher :
Les visites de notre site :
Nombre de visites totales : 440869
Nombre de visiteurs en ligne : 5
Dernière connexion : 16/10/2019 à 06:46:20

ESTELLE CHARLES

 

ESTELLE

 

CHARLES

 

 

Discipline

 

Enduro MTB 

 

C'est en Bretagne, région si chère à mon cœur que nous allons aujourd'hui à la rencontre d'Estelle Charles qui est une Rideuse VTT de haut niveau, que nous devrions retrouver sur les podiums des plus grandes courses d'Enduro VTT dans les prochaines années, ou même dans les prochains mois.

Originaire du département des Côtes d'Armor, Estelle fait partie d'un club très dynamique et connu pour son école de VTT. La célèbre école "VTT du Lié", située dans cette charmante petite ville Bretonne de Plœuc sur Lié. Un club qui se trouve être un modèle du genre et dont beaucoup de régions pourraient s'inspirer, notamment auprès des enfants qui apprennent très tôt l'art et la pratique du VTT.

Pour ne pas faillir à la tradition c'est avec les charmentes hôtesses de la Vuelta et du tour de France qu'Estelle fait son entrée sur UN SPORT et UNE FEMME. Puisse ces charmantes femmes lui porter la chance qu'elle mérite tout au long de sa carrière..

Avec beaucoup de persévérence et un bel appétit de victoires, notre sympathique Estelle rêve de beaucoup de belles choses.. Pour ce qui est de la compétition nous pouvons toutes et tous lui faire confiance, et  c'est ainsi que UN SPORT et UNE FEMME lui souhaite d'aller au bout de ses rêves dont le principal dont elle nous parle dans l'interview ci-après, sans oublier ce long voyage à VTT dont elle rêve également, cette avanture a déjà été tentée et réussie par d'autres, alors pourquoi pas par Estelle Charles. Affaire à suivre dans tous les cas...

Bien amicalement,

Didier

(UN SPORT et UNE FEMME)

Estelle Charles "Interview"

Je te remercie Estelle de ta collaboration pour cette interview

"25 Questions pour une championne"

à laquelle tu as accepté de répondre avec beaucoup de sympathie pour les lecteurs de

     UN SPORT et UNE FEMME

Ces quelques petits mots intéresseront beaucoup de passionnés de sports mécaniques au féminin, qui vont pouvoir mieux te connaître…!

"Estelle Charles"

Interview en 25 Questions

-1) Quels sont tes 3 principaux traits de caractère ?

Simple, drôle et compétitive.

-2) La personne de ton entourage dont tu acceptes volontiers les conseils ?

Mon meilleur ami Mathieu, ma sœur Fanny et mon frère Clément.

Avec Clément Charles

-3) Parle nous de tes débuts en compétition ?

Mon frère a commencé à la section VTT du collège et au club de Ploeuc-L'Hermitage  en 2008, et j'ai trouvé ça "cool" donc en 2009, j'ai fait la même chose que Clément. J'ai commencé directement par les coupes de Bretagne DH et les TRJV, j'ai fait 3 TFJV. Et ça fait maintenant depuis 2014 qu'on fait tous les deux de l'enduro.

-4) Peux-tu nous parler brièvement de ton sport et des raisons de ce choix ?

Pour faire simple, l'enduro est un mixte entre le cross-country et la descente avec des spéciales descendantes chronométrées et des liaisons (pour rejoindre le départ de la spéciale suivante) montantes et non chronométrées mais à faire dans un temps imparti. Il y a en principe 6 à 9 spéciales sur un ou deux jours.

Ce que j'aime dans ce sport, c'est l'ambiance générale, être dehors, faire du vélo entre potes dans des paysages toujours différents. Les montées sont parfois longues, mais la vue en haut vaut le détour et on sait qu'en général les spéciales sont plutôt pas mal, alors ça motive un peu (même si j'avoue que je préfère les enduros avec les liaisons en remontées mécaniques… Je suis pas très physique wink).

-5) Comment te sens-tu le jour et la veille d’une course ou d'une épreuve ?

Ça dépend forcément de l'enjeu et de l'importance de la course. Sur les grosses courses, il y a forcément un peu de stress et d'anxiété la veille et le matin avant de partir, une fois sur le vélo sur la 1ère liaison en général c'est bien mieux. Après, ça m'est arrivé d'être en mode plus cool sur des compétitions importantes, je pense à l'EWS de Millau où là j'étais étonnement calme par rapport à d'habitude.

-6) Qui serait le (ou les) pilote (VTT) que tu choisirais si tu pouvais passer une journée avec (lui ou elle) maintenant ?

Femme :

Isabeau Courdurier

Homme :

Sam Hill

-7) Comment es-tu arrivée à pratiquer ce sport dans un premier temps, et la / les raisons qui t'ont menée à la compétition ?

Comme je l'ai dit avant, j'ai suivi mon frère et je ne le regrette pas du tout. Dès que j'ai été dans le club de l'école VTT du Lié, j'ai commencé les compétitions, j'ai toujours adoré ça et j'aurais du mal à arrêter.

Délicieuse, Superbe et envoûtante Bretagne yes

Notre célèbre PAYS de Légendes heart

Certaines mauvaises langues voudraient nous faire croire qu'en bretagne il pleut toujours. Je peux affirmez que c'est entièrement faux ! Et comme le dit notre Amiral préféré, en Bretagne la pluie ne mouille que les cons.. GAST !!!

-8) Ton palmarès à ce jour ?

- 1ère U21 aux EWS (Enduro World Series) de Madère, Irlande et France

-#) 3ème U21 au général des EWS (en ne faisant que la moitié de la saison)

-#) 2 fois championne d'Europe en DH Marathon

-#) Vice-championne de France d'enduro

-#) 3ème de la Mégavalanche de l'Alpe d'Huez en 2016

-#) Multiple championne de Bretagne DH et Enduro

-9) De quel événement conserves-tu le meilleur souvenir ?

C'est très dur d'en choisir un seul.

En premier, je dirais mon holeshot à la Mégavalanche en 2016 pour ma première participation. Je n'ai jamais été autant stressé de ma vie vu que c'est un départ en mass-start et en plus de ça sur glacier. Et finalement, je me suis vite retrouvée dans les 80/90 km/h (à mes dépens, mais une fois partie, on ne peut pas s'arrêter). Je suis sortie du glacier avec pas mal d'avance, et comme je ne m'y attendais pas du tout, j'étais un peu mode "c'est quand qu'elles me rattrapent ?"...

En deuxième, je dirais mes victoires sur les EWS, mais surtout celles de Millau (parce que c'est en France) et d'Irlande. C'est sur ces 2 courses que j'ai fait ma meilleure place au scratch dame en terminant 12ème aux deux courses donc j'étais forcément contente. C'était juste "ouf "de gagner des Coupes du Monde!

Et en dernier, ma victoire aux Orres en coupe de France. Il n'y avait pas de sous catégories chez les dames l'an dernier, donc c'était ma première victoire en élite et en coupe de France, j'étais très contente. Ça m'a permis de finir 2ème du général.

-10) Ton plus mauvais souvenir durant ces années de compétitions ?

A la DH urbaine de Grasse fin 2016, à ma première "reco", je tombe sur un gros saut assez violemment. Je me retrouve avec des douleurs au coccyx et une grosse entorse au poignet qui traine encore. Le plus frustrant, c'est que je sais que j'étais capable de le sauter, mais malheureusement ça m'a un peu traumatisé et c'est là où je me dis que l'enduro c'est bien, s'il y a des sauts, ils sont petits. C'est pas comme en DH où il y a de plus en plus de sauts et de plus en plus gros.

-11) Quelle autre discipline aurait pu t’attirer dans le monde du cyclisme ?

Sans hésiter la DH, j'ai fait quelques coupes de France et championnats de France, mais maintenant je n'en fais qu'au niveau régional.

-12) Dans quel autre sport (autre cyclisme) aurais-tu aimé t'exprimer si tu en avais eu le choix ?

Le hand, même si je ne suis pas très très sport co, je pense que ça, j'aurais bien aimé.

-13) Dans quel endroit extraordinaire aurais-tu rêvé de participer à une épreuve d'enduro avec beaucoup d'imagination?

J'ai très peu d'imagination et tout le monde parle de Whistler, je n'y suis jamais allée et j'aimerais bien. Mais après, une coupe de France qui serait bien, c'est en Bretagne à Lopérec, le terrain s'y prête bien là-bas (contrairement à ce que les gens pensent, même si c'est à peu près le seul endroit en Bretagne pour un niveau coupe de France). Pour ceux qui connaissent, Lopérec ce serait un peu dans le même genre que Raon-L'Etape, donc très bien.

LOPEREC 

14) Si tu pouvais partir durant 2 semaines pour un "mountain bike trip", ce serait ou et pourquoi ?

Alors ça serait un peu plus long que deux semaines!! Je pense qu'il y a pleins d'endroits encore inconnus avec du gros potentiel en termes de rides et de paysages, donc un petit tour du monde, ce serait pas mal wink.

Impressionnant, mais pourquoi pas ?

-15) Quel est ton objectif sportif pour le futur, et quel est ton "Saint Graal" dans la pratique de ton sport ?

Pour l'instant, ça vient saison après saison. Ce que j'aimerais, c'est faire un podium en coupe du monde, mais je ne me fixe pas de temps pour y arriver, je suis encore jeune. Le Saint Graal, ce serait de vivre de ma passion en étant professionnelle.

-16) De quel club fais-tu partie, et dans quelle région t'entraînes-tu ?

L'école VTT du Lié à Ploeuc-L'Hermitage en Bretagne où ont eu lieu les championnats de France VTT 2017.
En 2015, on a créé mon frère et moi notre propre équipe, Endur'Breizh Team, pour nous permettre d'avoir nos propres sponsors.

Ecole VTT du Lié, club de la Championne Olympique Julie BRESSET

-17) Quelles sont les disciplines auxquelles tu participes sur un vélo ?

Enduro au niveau international et DH au niveau régional.

-18) La victoire et le titre de tes rêves ?

Championne du Monde, tout le monde en rêve.

  La belle histoire de Cécile Ravanel qui est devenue à  force de travail,  multi-championne de VTT.

L'exemple à suivre pour toute la nouvelle génération dans le milieu du VTT. "Bravo" yes

-19) Quel est le comportement de la gent masculine envers toi, durant les courses et en dehors ?

Ils sont super cools et c'est ça que j'aime dans le vélo. Que ce soit en coupe de Bretagne, coupe de France ou coupe du Monde, ils sont toujours prêts à nous filer un coup de main, à nous encourager, et surtout prêts à nous charrier, c'est bon enfant et j'adore.

-20) Peux-tu nous dire quel est l'entrainement  de Estelle Charles, aujourd’hui ?

Sans entraineur, mais j'ai la chance d'avoir des amis qui sont de bons conseils. Après c'est musculation, route, VTT.

-21) La chose la plus importante dans la vie, c’est quoi ?

Je vais vous citer la devise de Nicolas Vanier que j'adore : "Plutôt vivre ses rêves que rêver sa vie". Je trouve cette phrase super inspirante et surtout elle dit tout.

Nicolas Vanier, "un homme de bon sens"..

Après des petits rides tranquilles entre potes, il n'y a rien de mieux, faut juste apprendre à savourer ces instants simples.

-22) Quel est ton (ou ta) meilleur ami dans ce monde du Mountain Bike (VTT) (homme et femme)?

Femme :

Avec Margot Guizard

Margot Guizard, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu, nos chemins se sont un peu séparés, mais elle a fait pendant un moment les coupes de Bretagne DH et j'avoue qu'avec elle on parlait plus qu'on ne faisait du vélowink.

Homme :

Mathieu Durand

Avec Mathieu

-23) Ton modèle de pilote (homme ou femme) parmi toutes les disciplines de sports, celui ou celle qui t’a fait le plus rêver, et pourquoi ?

Femme :

Julie Bresset, étant dans son club, la voir progresser et devenir championne olympique, c'était beau. Je suis contente que ça aille mieux pour elle et qu'elle reprenne la compétition.

Homme :

Candide Thovex ou Danny MacAskill, ils font tous les deux des vidéos de fous! Au niveau compétition, je dirais quand même Sam Hill, c'est la légende du VTT!

Sam Hill

Place à ces deux héros de l'impossible blush

Candide Thovex, ou le ski de l'extrême 

Une vidéo parmi tant d'autres...

https://www.bing.com/videos/search?q=Candice+Thovex+&view=detail&mid=55FF432AAE1A770366E055FF432AAE1A770366E0&FORM=VIRE

Danny MacAskill, ou le VTT de l'impossible 

Une vidéo parmi beaucoup d'autres...

https://www.bing.com/videos/search?q=danny+macaskill&&view=detail&mid=DEE83126D25823648D9DDEE83126D25823648D9D&&FORM=VDRVRV

-24) Est-ce que le fait d'être une jolie femme t'a parfois aidé dans ton parcours, notamment auprès des sponsors ?

Pas tellement, c'est plus le fait de faire toutes ces aventures avec mon frère : de faire des vidéos, des bons résultats et les déplacements ensembles.

-25) Le mot de la fin ou le message d'Estelle Charles, après cet agréable moment virtuel passé en ta compagnie !!!

Une petite phrase pour l'enduro ou la vie de tous les jours : "quand la montée commence à être trop ardue, pensez à la vue qui vous attend tout en haut".

Et merci à vous pour cette interview..

Je te remercie chère Estelle, d’avoir bien voulu te prêter au jeu des 25 Questions pour

UN SPORT et UNE FEMME

Je te souhaite de connaître beaucoup de superbes moments dans la pratique de ton sport de prédilection, et j'espère que les lecteurs de

UN SPORT et UNE FEMME

pourront maintenant apprécier tes performances de sportive de haut niveau, et je me joins à eux pour te souhaiter de parvenir au plus bel avenir sportif dont tu puisses rêver...

Bien amicalement,

Didier

(UN SPORT et UNE FEMME)

 

The End

Nos partenaires
  • LIVIA LANCELOT
  • MANTAP
  • TM RACING FRANCE
  • MINERVA OIL
  • MONSTER GIRLS
  • TCB
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK