MOTOCROSS VINTAGE
Rechercher :
Les visites de notre site :
Nombre de visites totales : 427400
Nombre de visiteurs en ligne : 2
Dernière connexion : 26/05/2019 à 13:00:33

AMELIE LAVALLEE

 

Amélie

 

LAVALLEE

 

 

Discipline

 

BUGGY

 

Aujourd'hui, c'est avec un peu d'émotion que nous    retournons dans cette belle province du Québec, afin d'y rencontrer une grande championne de Quad/ATV. C'est avec beaucoup de promptitude que Amélie Lavallée a accepté de répondre aux questions de Women and Motors après son terrible accident du 25 Mai 2011.

Cette sympathique femme était une Championne de Quad, malheureusement un accident de travail l'a privé de l'usage de ses membres inférieurs comme vous pourrez le lire dans ses réponses ci-après.

Là ou beaucoup de personnes auraient renoncé en se plongeant dans un immobilisme destructeur, la charmante Amèlie aidée par l'appui de son conjoint à trouvé suffisament de ressources mentales pour s'imposer et se lancer dans un nouveau "challenge" en relevant le défi de piloter un Buggy malgré qu'elle soit privée de l'usage de ses jambes.

Avec l'aide de Stéphane Beauregard (Turbo Cowboy Performance) son conjoint a réalisé des prouesses en transformant un Buggy avec un poste de pilotage entièrement manipulé par les mains, afin qu'Amèlie puisse à nouveau se procurer le plaisir de piloter un engin de tout-terrain à la plus grande joie de cette dernière qui allait ainsi pouvoir renouer avec son besoin d'adrénaline...

Cette émouvante "histoire" est une véritable leçon de courage et de volonté qui ne devrait laisser personne insensible, un petit miracle dû à une grande envie de se prouver qu'elle existait, aidée en cela par son conjoint qui lui a un jour soufflé cette idée, même s'il ne pensait pas forcément à ce que cela débouche sur une réelle course de Buggys.

Cette démonstration de courage et de force mentale, devrait nous rappeler à toutes et tous qu'il ne faut jamais se plaindre tant que nous possédons ce bien le plus riche au monde et qui s'appèle "la santé et le pouvoir de se déplacer et de vivre sans aucune entrave physique".

C'est sur ces mots que Women and Motors souhaite à Amélie de continuer dans cette voie exemplaire dont elle nous montre le chemin...

Bien Amicalement,

Didier   (W&M)

 

 

Amélie Lavallée

 

"Interview"

 

 

La Leçon de Courage et de

persévérence d'une Championne

Je te remercie Amélie de ta collaboration pour cette interview

"25 Questions pour une championne"

à laquelle tu as accepté de répondre avec beaucoup de sympathie pour les lecteurs de
     Motocross-Vintage//Des Femmes et des Moteurs !  
Ces quelques petits mots intéresseront beaucoup de passionnés de sports mécaniques au féminin, qui vont pouvoir mieux te connaître…!

"Amélie Lavallée"

Interview en 25 Questions

-1) Tes 3 principaux traits de caractère ?

Je dirais têtue, déterminée, ambitieuse.

-2) La personne de ton entourage dont tu acceptes volontiers les conseils?

Mon conjoint.

Amélie en compagnie de son conjoint (à droite) et d'un ami..

-3) Parle nous de tes débuts en compétition ?

Au tout début je ne faisais qu'accompagner mon conjoint à des compétitions de quad soit en endurocross ou ovale sur glace mais ayant passé ma jeunesse sur un VTT grâce au métier d'agriculteur de mes parents, j'ai senti rapidement que ma place n'étais pas sur le bord de la piste. Je fis donc quelques endurocross ici et là entre mes deux grossesses.

-4) Peux-tu nous parler brièvement de ton premier sport et des raisons de ce choix ?

Un peu comme je disais à la question précédente, j'ai goûté très jeune au plaisir du quad. Quel bonheur de partager ma vie par la suite avec un coureur de quad, on peu dire qu'un simple plaisir est facilement devenu un sport et une passion.



-5) Ton Palmarès dans la discipline des Quads ?

# De 2004 et 2006 entre mes deux grossesses, j'ai fais quelques compétitions en endurocross avec l'association FMSQ .

J'ai commencé par 2-3 courses dans la catégorie femme , ensuite 2-3 avec les garçons dans le junior ainsi que quelques courses avec l'association COURSES VTT.

# Par la suite en 2007 j'ai terminé 4ème avec les intermédiaires et avec les hommes.

# En 2008 j'ai terminé 2ème chez les experts toujours avec les hommes.

# En 2009 je remportais ce même championnat.

# En 2010 je remportais pour la deuxième fois le championnat avec les experts.

# En 2011 je me battais toujours pour défendre mon titre mais malheureusement après seulement une courses et les 12 heures d'endurance de La Tuque , le destin en décida autrement.

Superbe dessin qui image Amélie vue par l'un de ses garçons, vous remarquerez la couleur du Quad et les cheveux dans le vent...


Un mauvais jour le "Terrible accident"

-6) Lors d'une course l'accident ! Peux-tu nous en parler "un peu" si cela n'est pas trop difficile pour toi ?

Premièrement je vais clarifier un peu le sujet. Beaucoup de gens croient effectivement qu'il s'agit d'un accident de quad lors d'une compétition et c'est un peu normal que les gens pensent ça, étant donné  qu'il s'agit quand même d'un sport extrême mais la vérité est qu'il s'agit d'un accident de travail. Autant que je peux être très féminine, mon sport et mon travaille sont beaucoup plus masculins (ahah). Je travaillais dans la construction comme couvreuse (j'installais le bardeau sur les toits) et malheureusement le 25 mai 2011 j'ai fait une terrible chute d'environ 25-30 pieds ce qui me fractura la 6ème  vertèbre de la colonne vertébrale et du même coup m'a sectionné la moëlle  épinière. Résultat, paraplégie. Paralysée à partir du dessous des seins jusqu'au bout des orteils. Mon quad se transforma donc en chaise roulante.

Avec mes excuses à Amélie, car j'ai toujours pensé que ce terrible accident était lors d'une course de Quads..

-7) Nous ne nous éterniserons pas sur cette tragédie du sort, mais quand et comment t'es venue l'idée d'une reconversion dans les course de Buggys ?

Quelque mois après mon accident, bien fatiguée de ne faire que de la physiothérapie et du lavage, mon conjoint m'a suggéré de m'acheter un Buggy (côte à côte, side by side ) pour faire des randonnées dans les sentiers d'hiver. Je trouvais l'idée très intéressante. Quand j'ai vu que le 12 heures de la Tuques offrais une catégorie pour les côtes à côtes  j'ai vu toute suite l'opportunité d'aller chercher l'adrénaline qui me manquais .

-8) Est-ce que l'idée et l'envie sont venues de toi ?

L'envie...OH que oui, je rêvais de retourner sur une piste de course. De sentir que tout n'étais pas fini, que JE n'étais pas finie. L'idée également est venu de moi par contre ça n'a pas été facile de faire accepter le projet qui me tournais dans la tête par mes proches. Ils étaient tous très nerveux de me voir retourner aux courses dans mon état et on ne cachera pas que je ne pouvais pas arriver seule à un tel projet.

Dans le Buggy, sous le regard "heureux" de ses enfants...

-9) Quelles sont les adaptations "mécaniques" qu'il a fallu imaginer pour que tu puisses piloter, malgré ta paralysie de membres inférieurs ?

Il a fallu évidemment mettre l'accélérateur et les freins au volant. On a transformé le volant au quart de tour, ce qui fait que je peux tourner mon volant seulement d'un quart de tour et que mes roues sont tournées au maximum, on a installé un power stering pour facilité les manoeuvres du volant, un autre système de power stering a été installé au niveau des freins ce qui fait qu'avec seulement un doigt je peu barrer les quatre roues .On a installé un siège plus creux avec des côtés plus haut ainsi qu'une ceinture quatre points, le mélange parfait pour m'aider à ne pas glisser et rester bien à ma place au fond de mon siège. Une plaque de métal à aussi été fixé pour attacher mes pieds.

-10) Qui a conçu ces belles modifications, qui te permettent aujourd'hui de piloter à nouveau ?

Mon conjoint et Stéphane Beauregard de Turbo Cowboy Performance. 

-11) Sur quelle base et marque de Buggy ces transformations sont-elles intervenues ?

Un Polaris RZR 900.

Polaris RZR 900

-12) De quoi / de qui as-tu été la plus fière avant ton premier départ dans ton Buggy ?

De moi et de mon conjoint , après tout ce que nous avions traversé, de se retrouver tout les deux pour les  courses.. Les deux étant des pilotes avec nos enfants qui nous regardent et nous encouragent comme avant l'accident.

Le conjoint d'Amélie au départ d'une course de Buggy

-13) Tes espérances et tes envies en terme de compétition; à ce jour ?

Je voulais me prouver à moi même que j'étais encore capable de courser, maintenant j'ai envie d'aller au course sans me mettre de pression avec les championnats , aller sur les courses quelques fois durant l'été me suffit parce qu'il faut dire que dans mon état, cela demande quand même beaucoup d'énergie et de préparation.

-14) Quelle autre discipline pourrait t’attirer dans le monde des sports mécaniques, avec les mêmes transformations ?

C'est sur que tout ce qui est sport motorisé est intéressant, le go kart par exemple, la course automobile, mais pour le moment rien ne m'attire assez pour changer de sport.

-15) Tes projets et ton programme pour les proches années à venir?

Je n'ai pas vraiment de projet , je suis encore suivie en physiothérapie et je ne sais pas quand ça s'arrêtera. Je vais continuer d'être la pour mon conjoint et mes enfants et essayer de profiter de chaque moment précieux passé avec eux , ils grandissent tellement vite.

-16) Dans quel endroit extraordinaire rêves-tu de participer à une course de Buggy ?

J'ai toujours voulu aller faire Pont de Vaux en France, bien sur j'aimerai mieux en quad mais si je décidais de  faire un trip ça serait là.

Pont de Vaux

Départ des Buggys à Pont de Vaux

17) Quel est le défi qui te tiens le plus à coeur pour le futur ?

Mon plus gros défi et en même temps celui qui me tien le plus à coeur  est l'amélioration de mon état. Après mon accident ils m'ont dit que je ne ressentirai plus rien a partir de la dorsale 6 et que je ne remarcherai plus jamais. Aujourd'hui , après 5 ans de physiothérapie , ma sensation est revenue, je suis capable de faire des petits pas avec des orthèses et une marchette et je ne cesse de faire des progrès avec mon équilibre. Alors mon défi est de me rendre jusqu'ou mon corps voudra bien récupéré.

-18) Quel est ton objectif sportif pour l’avenir ?

Faire quelques courses de côte à côte par année et continuer un entrainement physique pour essayer de garder la forme.

-19) Parle nous de la marque de ton Buggy, de ton Team, de tes sponsors et des personnes qui t'aident à réaliser tout celà ?

STÉPHANE BEAUREGARD de TURBO COWBOY , NADON SPORT ,PLX SPORT ,ELKA SUSPENSION et bien sur mon CONJOINT  sont tous d'une aide très précieuse pour m'aider à réaliser tout ça .

-20) Si un jour un de tes enfants te dit "je veux faire des courses" ?

ahah ! Ce jour est déjà arrivé. J'adorerai voir mes gars courser, pour moi c'est le plus beau sport du monde. Je ne dis pas que je ne serai pas stressée par contre, en connaissant très bien les risques.

Amélie avec ses deux Garçons derrière sa maison en été 2017.. Après l'accident et sur son Quad. #1

-21) La victoire et le titre de tes rêves dans un Buggy (moralement ou dans la pratique) ?

J'ai toujours été très compétitive et très exigeante sur le résultat de mes compétitions. Plus je suis près de la victoire plus je suis heureuse mais c'est beaucoup moins important pour moi maintenant en Buggy que ce l'était en quad.

-22) Quel est le comportement des concurrents et concurrentes envers toi, sur les circuits, et en dehors ?

Le plus difficile a été au début quand je coursais avec les intermédiaires. Leurs regards étais très intimidant mais une fois que j'ai fais ma place ils étaient tous très gentils et respectueux envers moi .

-23) Peux-tu nous dire en quoi consiste ta préparation physique pour la pratique du Buggy ?

En Buggy je n'ai pas vraiment de préparation physique, à part avoir des bons  bras, contrairement au quad ou il fallait être entrainée jusqu'au petit orteil.

-24) Ton modèle de pilote (homme ou femme) parmi toutes les disciplines de sports mécaniques, celui ou celle qui t’a fait le plus rêver?

Richard Pelchat et Jasmin Plante sont pas mal mes modèles et mes idoles, j'ai toujours souhaité  avoir leur talent .

Richard Pelchat

Jasmin Plante

-25) Le mot de la fin ou le message d’Amélie Lavallée, après cet agréable moment virtuel  passé en ta compagnie !!!

Je dirais :

Toujours croire en ces rêves et y mettre les efforts nécessaires pour y arriver. Ne jamais abandonner car tout est possible.

Amélie aura toujours été une fidèle du superbe calendrier MX Girl Calendar.

Je te remercie chère Amélie, d’avoir bien voulu te prêter au jeu des 25 Questions pour
Women and Motors
Je te souhaite de connaître beaucoup de superbes moments dans la pratique de ton sport de prédilection, et j'espère que les lecteurs de
Motocross-Vintage//Women and Motors
pourront maintenant apprécier tes performances de sportive de haut niveau, et je me joins à eux pour te souhaiter de parvenir au plus bel avenir sportif dont tu puisses rêver...

Bien amicalement,

Didier (W&M)


Nos partenaires
  • LIVIA LANCELOT
  • MANTAP
  • TM RACING FRANCE
  • MINERVA OIL
  • MONSTER GIRLS
  • TCB
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En Savoir + OK